Ici on cherchera à éviter la greffe de la fin...

Ici on cherchera à éviter la greffe de la fin...

La "semblait nationale" vient de voter la loi sur les prélèvements d'organes. Désormais, celui qui ne se manifestera pas de son vivant ne pourra plus le faire après; ce qui dépasse tout bon sens !
 
Question posée à l'Académie: - Comment un organe mort pourrait-il (par l'opération d'un sain d'esprit) devenir actif, si le mort ne l'était déjà plus quand il était vivant?- C'est une question métaphysique qui attend une réponse claire et non un bras donneur! Il en va du salut de tous nos membres...
Retour à l'accueil