Spécial élections

Adieu Président...
- Comme son nom l'indique, le "parti" Socialiste n'en est pas encore revenu. Il a brillé par son incompétence au cours de ce second tour et la gueule de bois qu'il a affichée hier lundi face à une gauche médusée, laisse présager des lents demains qui n'enchanteront plus... Le Front a frappé à la tête et la gauche voit déjà le rouge des coups reçus tourner au bleu (rouge + bleu = rose; CQFD)... Il faut avoir été bien étourdis pour finir ainsi groggys!
- Marianne la glorieuse qui s'était laissée fourvoyer par de beaux parleurs saura désormais éviter de prendre une déroute par laquelle elle s'est égarée et le PS s'est volatilisé... Valls lui en a pris !

 

- Avec le recul, Monsieur le Président, vous qui incarnez le Parti Solitaire à vous tout seul, reconnaissez que vous êtes fait !  La main passe... Soyez bon joueur, abandonnez et esquivez-vous par la petite porte de la poterne qui prend sur le parc de l'Elysée afin que personne ne vous voie vous sauver. Là un scooter, moteur en marche, vous y attendra...
- Direction votre verte compagne rien que pour fol attrait, rien que pour vous et Gayet ! Elle n'est pas belle l'envie?

 

La retraite, ça n'est pas toujours un échec... Sauf pour le chef désarmé !

 

                   La politique est l'art d'empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde !

                                                                                                   Valérie, non l'autre, Paul Valéry !

Jardins du Palais de l'Elysée: porte dérobée donnant sur l'avenue de Marigny. Pour les escapades !

Jardins du Palais de l'Elysée: porte dérobée donnant sur l'avenue de Marigny. Pour les escapades !

Retour à l'accueil