Monuments dédiés aux glorieux combattants de la guerre... d'étrangers !Monuments dédiés aux glorieux combattants de la guerre... d'étrangers !

Monuments dédiés aux glorieux combattants de la guerre... d'étrangers !

Cent ans après la fin de la guerre de 1914, la France honore "en fin" ses morts... Alors qu'aucun poilu n'ait eu la velléité de rester vivant pour pouvoir botter le cul des gouvernements successifs qui ont trop longtemps laissé planer un black-out sur leurs glorieux faits d'armes; voilà que leur souvenir est ressuscité par l'érection d'un monument à la gloire d'actes de fraternisation entre belligérants... (monument de Neuville Saint Vaast - photo de gauche)
Shocking ! A l'époque on appelait cela une pactisation avec l'ennemi et certains, dans le même temps et les mêmes lieux ont été fusillés "pour moins que cela" !
Qu'importe, l'oubli n'efface pas tout et de savoir que des airs d'opéra couvraient le bruit de la mitraille, que des ennemis ont bu du jus de chicorée ensemble ou que *les Fritz ont battu les Tommies par 3 à 2 le jour de Noël 1914, est gravé à jamais dans le marbre de nos mémoires. Du reste un monument sur ce fait sportif rouille à Ploegsteert (photo de droite) en Belgique...
En repensant ce titre de la presse locale de l'époque*, on se souvient que les Tommies étaient... des britanniques, les Fritz des allemands et que la partie se serait déroulée... en Belgique ! Alors quel était le rôle des français en cette si célèbre rencontre sinon jouer les remplaçants !

                                                                        °O°O°O°

Le sujet posé, traitons les faits. Cent ans après, des édiles du Pas de Calais et le gouvernement sont sortis de leur amnésie générale pour glorifier nos ainés. Pourquoi pas ! Mais dans l'austérité dans laquelle le pays est plongé, 855 000 euros c'est une somme, que diable !
L'argent étant le nerf de la guerre, la France étant présentement en guerre, pourquoi dépenser TANT pour SI PEU, vu que d'autres monuments sur le sujet existent déjà depuis... belle lurette !
 
Réponse de l'Elysée: No comment sir !

BVDM

Retour à l'accueil