Basané : en ton noir et louche à la fois...

Texte dédié à notre internaute de Londres (Royaume-Uni)

Retour à l'accueil