Eh pan le nombrilisme chez les Bartoloné !Eh pan le nombrilisme chez les Bartoloné !Eh pan le nombrilisme chez les Bartoloné !
Quand on demande à Claude pourquoi il décorerait Rénato, il vous répondra avec la candeur qui le caractérise: hé c'est parce qu'il a ses 34 ans de services! Ainsi chez les Bartolone la retraite se prend-elle à cette échéance là ! Heureusement pour eux, on sait que les vrais italiens sont bien plus travailleurs! Et comme les Bartolone ne sont pas si italiens que cela...
Mais l'ex haut perché, par cette réplique laconique, vous cache l'essentiel. Hé, son frère fait les meilleures pizzas du quartier, les plus chères aussi ! Plus de 22€ pour un plat de nouilles il faut l'être pour y aller !
De là à nommer aujourd'hui même, chevalier de l'ordre national du mérite cet ex flambeur de casino, il y a un grand pas, franchi allègrement par un Claudio qui a grand besoin de reconnaissance depuis qu'il s'est fait jeter par une détestée gonzesse! Un décret publié dimanche dernier rapporte que la décoration provient du contingent de médailles du ministre de l'Economie Emmanuel Macron, qui a bien du mal à fourguer ses breloques comme à développer le petit commerce...
Tous ceux qui ont oeuvré pour le bien de la France et sur qui on a épinglé ladite médaille apprécieront la vitesse vertigineuse de sa dévaluation !
...Mais le si célèbre (mdr) Marco Polo est aussi le lieu d'évènements historiques! Tout comme le Procope* a réuni les Cordeliers, le Polo a été il y a peu, le centre d'un drame politique visant le député de droite Thierry Solère, longuement resté coincé dans les toilettes du restaurant (un problème de chiasse d'eau?) Sur son site internet, le Macron Polo ne manque pas de poster les photos de ses illustres clients, François Hollande en tête... de noeud!
Notre Président apprécie tant les flans-beurre ! Ceci expliquerait donc ceux là? Ou vise vers ça !

 

"Pour l'anecdote cette pizzeria devait se nommer le crocodile qui est aussi un homonyme de marque au polo."
 

 

 

 

 

*Plus vieux café parisien, toujours en activité, qu'ont fréquenté les contributeurs de la révolution de 1789.

Retour à l'accueil