Chez EDF, on dit ne pas être au courant !

Chez EDF, on dit ne pas être au courant !

Correspondant d'après elle au profil recherché par une petite annonce, une femme 36 ans en quête d'emploi n'a pas été retenue après entretien chez EDF; comme malheureusement tant d'autres en pareille situation!
Alors elle a porté plainte aux Prud'hommes pour discrimination à l'embauche et exige son intégration... Un extraordinaire culot qui crée une première judiciaire qui ne sera pas tranchée avant octobre 2016 !
Pourquoi parler de discrimination? Parce-ce que cette française d'origine maghrébine profite de la situation en l'utilisant comme sésame pour tenter d'ouvrir des portes fermées à ceux qui n'ont pas été retenus! Discrimination avance t'elle? Comme si nos entreprises privilégiaient le faciès aux compétences !
Il va planer une très pesante ambiance au sein du Conseil des Prud'hommes! Comment trancher en un tel cas? Si la candide-date devenait intégrable, n'ouvrirait-ils pas la porte à une "préférence nationale" à l'embauche de français de seconde génération, au détriment de la masse des ceux dont la couleur de peau se muerait en manque de pot ! Et quid du devenir de la personne embauchée depuis au poste espéré?
Soyons sérieux et rassurons nos compatriotes en recherche d'emploi. On peut voir en cet exemple l'immaturité d'une femme qui méconnait son droit en saisissant une instance qui oeuvre entre salariés et employeurs, alors qu'elle n'est ni l'un ni l'autre!
Quand on cherche à se plaindre, a quoi bon scier une branche sur laquelle on ne s'est pas assis ?
Dans 6 mois les juges vont statuer et après... scieront ?
 

 

Source: 20 Minutes

 

Retour à l'accueil