-Le salaire annuel du Président du Directoire De PEUGEOT a pratiquement doublé entre 2014 et 2015, pour se monter à 5,24 millions d'euros.
S'agissant d'une entreprise privée, cette rémunération, bien qu' outrancière, ne saurait créer un préjudice au détriment du  contribuable français.
SAUF si la Société Peugeot a perçu des subvention issues de fonds publics de l'Etat français entre 2013 et 2015 !
-Monsieur le Président François Hollande, je vous pose la simple question qui appellera de votre part une simple réponse; claire, sincère et véritable...
Et sachez qu'une absence de réponse au 27/04/2016 serait considérée comme un aveu de subventionnement !
Dès lors le peuple jugerait...

 

Retour à l'accueil