fume-fumée-fumerie-fumerolle-fumeur-fumée-fumet-fuméfume-fumée-fumerie-fumerolle-fumeur-fumée-fumet-fuméfume-fumée-fumerie-fumerolle-fumeur-fumée-fumet-fumé

fume-fumée-fumerie-fumerolle-fumeur-fumée-fumet-fumé

Dès l'été 2016, la ville d'Antibes expérimentera le "zéro tabac" dans un certain nombre de lieux publics... extérieurs!
On peut comprendre que les souillures issues de mégots non biodégradables jetés aux quatre vents puissent heurter le bon peuple; qu'ils sont sources d'incendies et non solubles dans le sable antibois! Mais pourquoi règlementer le vapotage qui ne produit qu'une fine vapeur épurée?
Pour justifier l’interdiction de la cigarette, la ville pointe le nombre de décès imputables au tabac (73.000 victimes par an en France dont 44.000 par cancer).
Voilà une inquiétude louable, mais si l'on veut mettre en parallèle tous les risques majeurs touchant à la santé comme la pollution, afin de s'attaquer en premier au plus destructeur; quels sont Monsieur le Président de Région, les chiffres pour PACA imputant les décès et maladies générés par les émanations toxiques des voitures? Mais aussi des usines et gens qui passent...
Parce que si un véhicule automobile quel qu'il soit fume; lui en plus il pue et pète à rades !
Ainsi nous, le bon peuple asservi, on vous proposera de taxer toutes les places de parking encore non payantes, pour que dorénavant plus aucune voiture... cigare !
 
 
Retour à l'accueil